Le lien avec la médecine chinoise

Publié le par Anissa LEGER

La médecine chinoise s'appuie sur la théorie des méridiens et de la circulation de l'énergie. Pour les Chinois, la maladie correspond à une rupture de l'équilibre due à un blocage ou à une mauvaise circulation de l'énergie vitale.

Nous savons aussi que les émotions influencent beaucoup la santé physique ; pensons à l'expression : " ça me rend malade rien que d'y penser ". Il n'est pas rare qu'une migraine survienne après avoir réfléchi longuement à un problème qui nous semble insoluble : "ça me prend la tête ! ". De même, une mauvaise nouvelle ou un coup de téléphone stressant juste avant un repas nous le gâche : " ça m'a coupé l'appétit ". Une frustration entraîne souvent un désordre intestinal " ça me fait c....". Lorsqu'on est trop envahi par les problèmes, ne dit-on pas qu'"on en a plein le dos" ?

En contrepartie, nous savons l'importance du rire au point qu'il existe de plus en plus de clubs de rigologie. En effet, le rire stimule les défenses immunitaires.

Ainsi, le travail de la réflexologie tend à harmoniser l'ensemble de l'organisme : mental et physique. L'optique de la méthode est la guérison de l'individu dans sa totalité (voir l'article sur la médecine holistique) ; considérant que la cause principale de la maladie est un affaiblissement des défenses naturelles du corps, du fait d'un malaise intérieur. La réflexologie facilite la circulation de l'énergie vitale à travers le corps. Elle rétablit l'équilibre disparu. Elle stimule les défenses immunitaires de l'organisme.

Publié dans Aux origines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article